10 recommandations pour interagir avec des enfants autistes

Posted by autisme.info31 On mars - 22 - 2012 0 Comment

1. Tu ne hausseras pas le ton en me parlant.
Mon handicap ne nuit pas à mon audition et je suis extrêmement intelligent. Je ne suis pas sourd, j’ai même souvent une hyperacousie (hypersensibilité de l’ouïe).

2. Tu ne m’ignoreras pas, tu ne parleras pas de moi négativement, tu ne parleras pas de façon excessivement lente, et tu ne parleras pas de moi avec d’autres quand je suis dans la même pièce.
Je comprends parfaitement ce que tu dis. Je suis une personne et tu peux t’adresser directement à moi.

3. Tu croiras en moi et tu m’aideras à croire en mes capacités et en ma valeur.
Observe ce qu’il y a de bon en moi et ne te contente pas de souligner mes mauvais comportements. Mets en avant mes bons comportements et appuie-toi sur mes capacités et mes centres d’intérêt pour me faire avancer.

4. Tu ne considéreras pas que je suis stupide.
Je suis extrêmement intelligent. Je n’apprends pas de la même manière que toi, et peut-être pas aussi vite que tu le voudrais. Sois patient avec moi. Une fois que j‘ai intégré une information, je ne l’oublie jamais.

5. Tu ne jugeras pas mes comportements.
Je me retrouve parfois sur-stimulé dans certains contextes. Je peux être hypersensible aux sons et les bruits forts peuvent me faire mal aux oreilles (cf hyperacousie). Les lumières fluorescentes peuvent me distraire. Elles émettent un bourdonnement et peuvent vibrer et me déranger. Tous les bruits d’une même pièce peuvent se mélanger pour moi, et je ne distingue pas l’information principale comme toi. Il te faudra adapter certaines choses pour m’aider.

6. Tu t’abstiendras de commencer par me critiquer.
Ne me dis pas que je « sais ce que j’ai fait ». Je ne le sais pas. Explique moi ce que j’ai fait de mal de façon simple et concise. Je veux te faire plaisir, mais j’ai du mal à comprendre ce que tu veux dire si tu n’es pas assez précis. Par exemple, ne me dis pas « range ta chambre ». Dis-moi exactement ce que tu veux, comme par exemple « fais ton lit et ramasse tes jouets. »

7. Tu ne me compareras pas aux autres.
N’hésite pas à me rappeler quels sont mes forces et à les souligner. Cela augmente ma confiance et m’aide à avoir une image positive de moi-même. Que nous ayons des difficultés d’apprentissage ou pas, nous avons TOUS quelque chose à apporter à la société. J’ai besoin que tu m’aides à prendre conscience de ce que, moi, j’ai à apporter. Crois en moi et je croirai en moi-même.

8. Tu ne m’excluras d’aucune activité.
Ne te moque pas de moi, ne m’ignore pas, ne m’agresse pas. Invite-moi à jouer avec toi. Cela me fait de la peine lorsque je suis exclu. J’aime courir et sauter au parc et être invité à des fêtes. Les adultes peuvent m’aider à me faire des amis en encourageant les autres enfants à jouer avec moi. Je peux être un ami fidèle si tu prends la peine d’apprendre à me connaître.

9. Tu me donneras des choix.
Comme tout autre enfant, je n’aime pas recevoir d’ordres. Donne-moi des choix, de façon à ce que je sache que tu accordes de la valeur à mes compétences et à mes opinions. Ces choix devront être simples et brefs. Présente-moi deux ou trois options. Je m’embrouille lorsque l’on me pose trop de questions ou que l’on me donne trop de directives en même temps, en raison de ma vitesse de traitement. Demande-moi par exemple si je veux mettre mon chandail bleu ou mon chandail vert, au lieu de me demander quel chandail je veux porter.

10. Tu ne me jugeras pas en fonction de mon diagnostic, mais de ma personnalité.
Je suis une personne, comme tous les autres enfants.

PS : des légères modifications ont été apportées au document d’origine

Source de la traduction : http://comiteted.over-blog.com/article-les-10-commandements-pour-interagir-avec-des-enfants-dans-le-spectre-de-l-autisme-101180289.html

Source originale : http://enabledkids.ca/?p=2071

Télécharger le doc en PDF :

Leave a Reply





*


huit × 9 =

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD