Autisme : découverte de 22 nouveaux gènes responsables

Posted by autisme.info31 On avril - 27 - 2012 0 Comment

Ces chercheurs de 15 institutions dans 3 pays ont étudié les anomalies chromosomiques et leur déséquilibre, en cas de trouble du spectre autistique. Ils montrent dans l’édition du 27 avril de la revue Cell que des anomalies dans les échanges génétiques et que 22 nouveaux gènes peuvent contribuer au développement ou augmenter le risque d’autisme ou de troubles du développement neurologique anormal.

« Lorsque chromosomes se répliquent, expliquent les chercheurs de l’hôpital Brigham and Women, du Massachusetts General Hospital, de la Harvard Medical School, et du Broad Institute, il se produit un échange de matériel génétique dans un chromosome ou entre deux ou plusieurs chromosomes, sans perte importante de matériel génétique. Cet échange, connu sous le nom d’anomalie chromosomique équilibrée (balanced chromosomal abnormality- BCA), peut entraîner des réarrangements dans le code génétique. »

Ces chercheurs constatent, qu’en raison de ces réarrangements, cet échange implique un réservoir de perturbations dans le code capable de conduire à l’autisme et à d’autres troubles du développement neurologique. Par ailleurs, ils ont pu identifier, au cours de leur recherche, 22 nouveaux gènes à l’origine de risque d’autisme ou d’autres troubles neurologiques.

L’étude, menée dans le cadre du Developmental Genome Anatomy Project (DGAP) a utilisé les techniques de séquençage sur BCA pour révéler ces gènes puis montrer que ces gènes, au moment des échanges de matériel génétique, sont liés à l’autisme. Les chercheurs ont découvert que le code génétique peut être perturbé à différents sites (loci) distincts, dans différents groupes de gènes, dont certains déjà soupçonnés d’être impliqués dans un neurodéveloppement anormal.

«  Cette étape d’échange ou BCA offre une occasion unique d’identifier un gène et de valider sa responsabilité » commente le Pr Cynthia Morton, directeur de la cytogénétique à l’hôpital Brigham and Women, et chercheur principal du Developmental Genome Anatomy Project.

Ces découvertes vont permettre d’identifier des voies biologiques qui peuvent être des fenêtres d’opportunité pour de nouvelle thérapie. Les chercheurs remercient également les patients et leur famille qui ont accepté de participer à cette grande étude.

Source : http://www.santelog.com/news/neurologie-psychologie/autisme-decouverte-de-22-nouveaux-genes-responsables

Source origine (en anglais) : http://www.cell.com/abstract/S0092-8674%2812%2900411-4?switch=standard

Leave a Reply





*


+ 5 = quatorze

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD