Mes expériences avec les problèmes sensoriels de la pensée visuelle et les difficultés de la communication, par Temple Grandin.*

Dans cet article, je vais décrire mes expériences avec l’autisme. La pensée visuelle, les problèmes sensoriels, les difficultés de communication vont constituer les principaux aspects que je vais élaborer. Après avoir décrit mes expériences, je discuterai des ressemblances et différences entre moi et les autres personnes qui ont aussi un diagnostic d’autisme.
Il y a probablement un continuum de plusieurs sous-types d’autisme variant selon les anomalies neurologiques et la sévérité des problèmes neurologiques.

EXTRAITS :

(…)La peur d’un bruit qui blesse les oreilles est souvent la cause de beaucoup de mauvais comportements et de crises de colère. Quelques enfants autistes vont tenter de briser le téléphone parce qu’ils craignent sa sonnerie. L’anticipation d’un bruit douloureux provoque beaucoup de comportements inadéquats. Ces comportements peuvent se produire des heures avant le bruit lui-même. Quand j’étais enfant, je redoutais le traversier qui nous amenait à notre maison de villégiature estivale. Quand le cornet du bateau se mettait à siffler, je me jetais par terre et ne cessais de crier. Les enfants et adultes autistes peuvent craindre les chiens qui aboient. Les nourrissons qui pleurent agressent souvent leurs oreilles. Tant ces situations, imprévisibles, produisent un bruit qui blesse l’oreille.(…)


(..).J’ai crié, parce que c’était ma seule manière possible de communiquer. Quand les adultes me parlaient directement, je pouvais comprendre tout ce qu’ils me disaient. Quand les adultes parlaient entre eux, cela sonnait comme du baragouin. J’avais les mots que je voulais dire dans mon esprit, mais je ne pouvais juste pas les faire sortir ; c’était comme un gros bégaiement. Quand ma mère voulait que je fasse quelque chose, je criais souvent. Si quelque chose m’ennuyait, je criais. C’était ma seule manière possible d’exprimer mon mécontentement. Si je ne voulais pas porter un chapeau, ma seule manière possible de communiquer mon désir
de ne pas porter ce chapeau était de le jeter sur le plancher, et de crier. Etre incapable de parler était une frustration totale. Je criais chaque fois que mon instituteur dirigeait son pointeur dans ma direction. J’avais peur, parce qu’il m’avait été dit à la maison de ne jamais diriger un objet pointu vers quelqu’un. Je craignais que le pointeur vienne se planter dans mes yeux
.(…)


Sommaire :

  • Présentation
  • Sensibilité auditive et visuelle
  • Les expériences tactiles
    • Les problèmes tactiles de l’autiste
    • La thérapie sensorielle
    • La recherche tactile
    • L’appareil de mise en pression
    • Réactions animales
  • Cognitif versus sensoriel
    • Symptômes de privation sensorielle
  • Qu’est-ce que la pensée visuelle ?
    • Utiliser la visualisation
  • Communication
  • Les sous-types de l’autisme
    • Les types Kanner / Asperger
    • Médicaments pour les types Kanner / Asperger
    • Les types Régressifs / Épileptiques
  • Stratégies éducatives et sous-types
    • Modèles d’anomalies neurologiques
  • Cause de l’autisme
  • Conclusions
  • Table : sous-types de l’autisme

Document (pdf) à télécharger : problèmes sensoriels chez l’enfant autiste et Asperger


* la traduction française de cet article a été faite en 1996 par le Dr Claude Jolicoeur, pédopsychiatre, Montréal.

Source : http://www.asperansa.org/prob_sensoriels.html

Leave a Reply





*


trois + = 8

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD