«La pire maltraitance que l’on peut faire à une personne autiste est de ne pas l’éduquer
et de la laisser croupir dans son autisme»
Stanislas Tomkiewicz

Les familles sont dans l’obligation de faire scolariser (ou de scolariser elles-mêmes) leurs enfants à partir de l’année de leurs 6 ans et jusqu’à 16 ans. L’Etat est dans l’obligation d’accueillir tout enfant dès l’âge de 3 ans, dans une école maternelle ou dans une classe enfantine, dès lors que la famille en fait la demande.

Article L. 113-1 du code de l’Education:
… Tout enfant doit pouvoir être accueilli, à l’âge de trois ans, dans une école maternelle ou une classe enfantine le plus près possible de son domicile, si sa famille en fait la demande.

L’accueil des enfants de deux ans est étendu en priorité dans les écoles situées dans un environnement social défavorisé.
Chaque école a vocation à accueillir les enfants handicapés relevant de son secteur de recrutement. C’est dans l’école la plus proche de leur domicile que les parents inscrivent leur enfant. Quand un directeur d’école estime que l’école n’est pas en mesure de recevoir l’enfant qui lui est présenté ou que celui-ci n’est pas scolarisable dans les conditions ordinaires, il ne lui appartient pas de refuser l’inscription.

La loi du 11 février 2005 :
Le droit d’inscrire à l’école tout enfant qui présente un handicap constitue une des évolutions fondamentales de la loi du 11 février 2005.

Avoir un enfant handicapé dans la classe ne veut pas changer totalement la façon d’enseigner mais il est toutefois essentiel de procéder à des adaptations tant au niveau pédagogique qu’au niveau technique.

Il est important de scolariser les enfants atteints du syndrome d’Asperger et autistes de haut niveau en milieu scolaire ordinaire.

DOCUMENT À TÉLÉCHAGER :

(cliquer sur le lien ci-dessous ou l’image afin de télécharger le document en pdf)
guide d’intervention pédagogique

SOURCE : Asperger aide

Leave a Reply





*


six + = 10

Featuring Recent Posts WordPress Widget development by YD